Traitement de façades : rafraîchir pour valoriser

La façade est souvent l’une des parties que l’on remarque en premier dans une habitation. Mais il s’agit aussi de l’une des parties qui se dégradent le plus rapidement. En effet, la façade est soumise aux différentes intempéries. Une façade non entretenue perd de son éclat, se fissure, voit apparaître de la mousse…

Traitement de façade

La première conséquence est une habitation moins belle d’extérieur réduisant sa valeur. Mais, une façade dégradée peut avoir des conséquences encore plus gênantes. Elle peut favoriser l’infiltration de l’humidité et plus largement elle peut créer une brèche réduisant l’isolation générale de votre maison. Sans oublier que l’infiltration d’eau et de divers autres éléments extérieurs peut entraîner l’effondrement d’une partie de la façade.

Il est nécessaire de prendre soin de votre façade. D’autant qu’il existe différents traitements possibles pour lui redonner un coup de jeune : à chaque pathologie son traitement et à chaque matériau son traitement.

Une façade fissurée, ce qu’il faut savoir

Les fissures sont une pathologie relativement courante sur les façades. D’autres causes peuvent entraîner l’apparition de fissures, mais le plus important est de savoir s’il s’agit de fissures actives ou inertes.

Les premières sont des fissures qui sont toujours en train d’évoluer. Si elles ont une épaisseur supérieure à 2 mm, il est possible de les transformer en joints de dilatation.

À l’inverse, les fissures inertes n’évoluent plus. Si elles ont une épaisseur inférieure à 0,2 mm, une intervention n’est pas nécessaire. Par contre, au-delà de cette épaisseur il est conseillé de traiter les fissures pour les boucher.

Il faut choisir le produit adapté selon le matériau de votre façade (brique, pierre, béton, bois, autre).

Traitement de façade

Moisissures, tâches, mousse… Éliminez les traces présentes sur votre façade

Si vous ne nettoyez pas régulièrement votre mur, il va perdre de son éclat au fil du temps. Diverses traces peuvent apparaître sur votre façade : de la mousse, des traces de pollutions, de la moisissure, etc. Pour éviter qu’elles ne prennent forme, le meilleur conseil est d’entretenir vos murs une fois par an et au moins une fois tous les 5 ans. En le faisant régulièrement, cela vous permet de passer moins de temps à chaque nettoyage.

Ce type d’entretien consiste à pulvériser un produit permettant de protéger le mur contre les éléments extérieurs. Il s’agit d’un travail que vous pouvez aisément réaliser vous-même. Si vous n’avez pas le matériel adéquat, sachez qu’il se loue.

Si des traces sont déjà présentes, un coup de karcher est souvent une solution efficace. Une couche de peinture peut être nécessaire pour recouvrir les traces les plus tenaces et pour redonner un coup de jeune à votre façade.

A retenir : ne perdez pas de vue qu’il s’agit uniquement de solutions temporaires. Rien ne vaut le travail d’un professionnel agréé disposant de tout le savoir-faire pour traiter vos façades durablement.

Comment réagir face aux effritements et aux cassures ?

Les effets du temps entraînent souvent un effritement de la façade. Certaines matières sont plus friables que d’autres. À terme, l’effritement peut entraîner une plus grande cassure avec un éclatement du mur. Le gel, la sécheresse du sol et la pollution en sont les principales causes.

Auquel cas, il est souvent nécessaire de consolider les endroits effrités et de réparer les parties éclatées. Selon les dégâts et vos aptitudes, l’intervention d’un professionnel peut être nécessaire.

Entretien des jointures : les réflexes à avoir

Les joints sont souvent parmi les éléments qui se dégradent le plus rapidement. Le problème c’est qu’ils assurent l’étanchéité du mur. Ils ont aussi un rôle dans l’échange gazeux entre l’intérieur et l’extérieur du bâtiment.

Vous devez veiller à ce que les joints de votre façade ne soient pas trop abîmés. S’il s’avère que certains sont dégradés, il suffit de les reboucher. Ce travail n’exige pas des compétences approfondies en maçonnerie. Néanmoins, vous devez choisir le même matériau que celui utilisé pour les joints d’origine. Plus précisément, on distingue les joints rigides qui sont généralement faits de mortier, des joints souples à base de mastic en élastomère ou en plastique.

Attention à l’humidité !

Nos habitations n’aiment pas beaucoup l’humidité. Lorsqu’elle commence à s’infiltrer dans nos murs et dans nos planchers, les dégâts peuvent être importants. Une façade abîmée peut justement favoriser l’infiltration de l’humidité dans les murs.

Elle ne se voit pas au début, puis peu à peu des marques apparaissent et il est parfois trop tard. Une rénovation complète est alors nécessaire. L’humidité peut également provenir du sol via ce que l’on appelle la remontée capillaire.

Dans tous les cas, si vous constatez des traces, la première chose est de repérer l’origine pour la traiter. Il est conseillé de faire appel à un professionnel pour évaluer les dégâts et définir les réparations nécessaires (assèchement des murs notamment).  N’hésitez pas à utiliser l’outil de demande de devis gratuit disponible sur ce site.

Bon à savoir : augmentez la valeur de votre bien

Comme nous l’avons évoqué en introduction, la façade est la première chose que l’on remarque chez une maison. Si vous désirez vendre votre bien immobilier, une façade en mauvais état peut freiner l’intérêt d’éventuels acheteurs. Mais cela réduit surtout la valeur de votre bien.

Il suffit parfois d’un simple coup de peinture, d’un nettoyage ou de petites retouches pour donner un aspect plus jeune et plus neuf à la façade. De même, la valeur de votre bien immobilier n’en sera que plus élevée. Pour une mise en valeur de votre patrimoine, rien ne vaut un traitement adéquat de vos façades.