DPE - Bilan énergétique : tout pour un diagnostic optimal

À notre époque, nous ne pouvons plus esquiver la thématique écologique dans nos habitudes de vie et de consommation quotidiennes. De plus en plus, nous devons porter une attention particulière à notre façon de vivre. Nous devons tous essayer d’être plus écoresponsable dans un maximum de domaines.

DPE - écoresponsable

Cela vaut également pour le secteur de l’immobilier. À lui seul, il représente plus de 20 % des émissions de CO2 en France. Mais les choses évoluent et les réglementations sont de plus en plus nombreuses pour favoriser des bâtiments plus écoresponsables.

Parmi ces réglementations, le DPE est devenu un élément obligatoire depuis 2006 pour la vente d’un bien immobilier, et depuis 2007 pour la location. Il est le principal indicateur des performances énergétiques d’un logement.

Le DPE : l’indicateur obligatoire pour vote bien immobilier

Le diagnostic performance énergétique (DPE) également appelé bilan énergétique est un indicateur qui présente la consommation énergétique du bâtiment et son émission de gaz à effet de serre. Il est calculé en prenant en compte divers critères : isolation thermique, ponts thermiques, menuiseries, matériaux des murs et des plafonds, ventilation et chauffage.

Le DPE est exprimé selon deux étiquettes différentes. Une notation énergétique qui indique la consommation d’énergie en appliquant une note pouvant aller de A (la plus économe) à G (la plus énergivore). Et une notation climat qui spécifie la quantité d’émission de gaz à effet de serre sur une échelle allant de A (la plus faible émission) à G (la plus forte émission).

Si vous désirez vendre ou louer un bien immobilier, le DPE est obligatoire. Celui-ci ne doit pas avoir plus de 10 ans.

Pour un logement plus économe et plus écologique

Logement économique et écologique

Aujourd’hui le DPE est devenu un critère important pour toute personne souhaitant acheter ou louer un bien immobilier. Une mauvaise notation induit une facture d’énergie plus importante.

Au sein d’un logement, un grand nombre d’équipements et d’appareils fonctionnent pour la plupart à l’électricité et quelques-uns fonctionnent au gaz. Et le nombre d’appareils électroniques ne cesse de croître. Cette quantité toujours plus grande d’appareils gonfle déjà notre facture d’énergie, alors autant ne pas en rajouter avec un logement mal isolé et énergivore.

Au contraire, il vaut mieux investir dans des travaux de rénovation afin d’améliorer les performances énergétiques du bâtiment qui deviennent rentables dans le moyen-long terme.

Le DPE souligne également les performances écologiques du logement. Plus un logement est économe en énergie et plus il est écologique. De même, l’évaluation des émissions de gaz à effet de serre indique clairement si le logement est écoresponsable ou non.

D’autres indicateurs de performances énergétiques

Le DPE n’est pas le seul diagnostic thermique d’un logement. Il existe d’autres indicateurs comme le coefficient Ug qui mesure l’isolation thermique des ouvertures. Le Cep indique quant à lui la consommation totale d’énergie primaire utilisée par la ventilation, le chauffage, l’eau chaude sanitaire, l’éclairage et les appareils auxiliaires.

Ces différents indicateurs offrent un diagnostic thermique efficace pour votre pavillon ou votre appartement.

Bon à savoir : comment réduire la facture et financer vos travaux d’amélioration des performances énergétiques

La première chose est de prendre le temps de comparer les différents professionnels afin de trouver la meilleure offre. À ce titre, notre formulaire de demande de devis gratuit est un outil que vous permet de gagner énormément de temps dans votre recherche.

Ensuite, vous devez vous informer sur les différentes aides dont vous pouvez peut-être bénéficier pour vos travaux : crédit d’impôt pour la transition énergétique, éco-prêt à taux zéro, taux de TV réduit à 5,5 %, subventions de l’ANAH, aides financières des caisses de retraite, subventions des collectivités territoriales…