Crédit d’Impôt Isolation : des aides bienvenus dans votre budget travaux

Isolation et crédit d'impôts

Les travaux d’isolation peuvent se révéler particulièrement onéreux avec un prix qui peut aller de quelques milliers d’euros à plus de 10 000 euros si cela s’accompagne par exemple d’une rénovation de façade.

Même si à terme, les économies réalisées grâce à une meilleure isolation peuvent amortir le coût de ces travaux, sur le moment, il n’est pas toujours évident de trouver le financement suffisant.

Heureusement, il existe certaines aides financières. Le crédit d’impôt sur la transition énergétique est l’une des aides les plus intéressantes, mais ce n’est pas la seule. Voici un guide des solutions pouvant vous aider à financer des travaux d’isolation dans votre logement.

Quels sont les éléments qui déterminent le prix d’une isolation?

Avant de commencer à évoquer les différentes aides, il est intéressant de bien comprendre en détail les différents coûts d’une isolation.

Premièrement, le prix dépend naturellement de la surface à isoler. Plus elle est grande et plus la facture sera élevée. Plus largement, ce prix varie selon l’ampleur des travaux à réaliser. Aussi, nombreux sont ceux qui en profitent pour effectuer un ravalement de façade, refaire la décoration intérieure ou ajouter une extension (profitez-en pour réaliser un bouquet de travaux). Cela permet d’englober différents travaux plutôt que d’avoir à le faire en plusieurs fois, ce qui se révélerait plus coûteux.

Le prix dépend également des matériaux choisis. En règle générale, plus l’isolant est dense et performant et plus il sera cher à l’achat. Le type de revêtement entre aussi dans la facture finale.

Il faut aussi prendre en compte le coût de la main-d’œuvre et des éventuels équipements nécessaires pour les travaux (échafaudage…).

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique

Il s’agit d’une réduction de l’impôt sur le revenu. Cette réduction s’élève à 30 % du montant total des travaux d’isolation, et ce, quels que soient vos revenus.

Ce crédit d’impôt est plafonné à 16 000 euros pour un couple et à 8 000 euros pour une personne seule. Néanmoins, vous pouvez profiter d’un supplément de 400 euros pour chaque personne à charge et de 200 euros pour chaque personne à charge en résidence alternée.

Les conditions de base pour profiter du crédit d’impôt pour la transition énergétique

Pour profiter de cette réduction d’impôt, vous devez remplir toutes les conditions suivantes :

  • L’ensemble des travaux doivent être réalisés par le même professionnel
  • Ce professionnel doit être certifié RGE (reconnu garant de l’environnement)
  • Les travaux d’isolation doivent être réalisés dans votre résidence principale
  • Votre résidence principale doit être construite depuis au moins 2 ans

Les conditions spécifiques à l’isolation thermique

Comme l’indique son nom, ce crédit d’impôt est spécialement mis en place pour les travaux en lien avec l’amélioration des performances énergétiques du logement.

Pour en profiter, outre les conditions évoquées ci-dessus, vous devez également choisir des matériaux d’isolation avec une performance thermique minimum et désignée par leur résistance thermique (R) du matériau pour les parois opaques et les volets :

  • Résistance thermique d’au moins 0,22 m² x K/W : volet isolant
  • Résistance thermique d’au moins 3 m² x K/W : isolation du plancher bas
  • Résistance thermique d’au moins 3,7 m² x K/W : murs en façade ou pignon
  • Résistance thermique d’au moins 4,5 m² x K/W : Toit terrasse
  • Résistance thermique d’au moins 6 m² x K/W : toit en pente et plafond des combles
  • Résistance thermique d’au moins 7 m² x K/W : plancher des combles perdus

Concernant les parois vitrées, les valeurs minimales sont les suivantes :

  • Uw d’au moins 1,1 W/m² K : vitres de remplacement à l’isolation renforcée
  • Uw d’au moins 1,3 W/m² K et Sw d’au moins 0,3 : Fenêtres
  • Uw d’au moins 1,7 W/m² K et Sw d’au moins 0,36 : portes-fenêtres
  • Uw d’au moins 1,5 W/m² K et Sw d’au moins 0,36 : fenêtre de toit
  • Uw d’au moins 1,8 W/m² K et Sw d’au moins 0,32 : double fenêtre avec double vitrage

Les autres aides financières disponibles pour des travaux d’isolation

Le crédit d’impôt n’est pas la seule aide dont vous pouvez bénéficier. Voici quelques-unes des aides les plus données :

  • Subventions de l’ANAH (Agence nationale de l’habitat)
  • Eco-prêt à taux zéro
  • TVA à taux réduit de 10 % ou 5,5 %
  • Subventions de la collectivité territoriale

Notre conseil : comparer les différents professionnels pour trouver la meilleure offre

Grâce au devis, vous pouvez comparer gratuitement les différentes entreprises et prendre la bonne décision pour vos travaux d’isolation. Vous avez accès à notre demande de devis gratuit qui vous mettra en relation avec des professionnels proches de chez vous.