Fenêtre de toit : de la lumière à tous les étages

Pour les pièces situées sous le toit et qui doivent faire avec la pente, il existe deux solutions pour les fenêtres. La première consiste à construire une lucarne, c’est-à-dire une fenêtre verticale placée en saillie sur la pente du toit. La seconde solution, plus économique, est d’installer une fenêtre de toit couramment appelée velux qui est en réalité le nom d’une marque.

Ici, nous allons exclusivement nous intéresser au second modèle : la fenêtre de toit. Nous y évoquons ses avantages et ses inconvénients, ainsi que les caractéristiques à prendre en compte pour l’installation d’une telle fenêtre.

Indispensable pour éclairer vos combles et les pièces situées sous la pente du toit

Fenêtres de toit

Vous avez une ou plusieurs pièces aménagées sous le toit. Comme les autres pièces du domicile, il est nécessaire d’avoir des fenêtres apportant la lumière extérieure et permettant d’aérer la pièce. Cependant, avec la pente du toit, impossible d’installer une fenêtre classique. Et mettre en place une lucarne reviendrait trop cher.

La solution passe par un velux. Ce type de fenêtre suit la pente du toit tout en offrant les mêmes fonctions qu’une fenêtre classique.

Les différents types d’ouvertures pour une fenêtre de toit

Vous avez le choix entre 4 types d’ouvertures :

  • L’ouverture par rotation : sans doute la plus répandue. Il suffit de tirer sur le haut de la fenêtre pour le faire descendre vers l’intérieur en faisant pivoter la fenêtre selon un axe situé sur le milieu, ce qui fait remonter le bas vers l’extérieur. Ce type d’ouverture peut prendre de la place à l’intérieur de la pièce. Tout dépend du système de basculement mis en place.
  • L’ouverture par projection : cette fois, seul le bas de la fenêtre se pousse vers l’extérieur, le haut reste fixe. Ce système a l’avantage de ne prendre aucune place à l’intérieur de la pièce. Mais il convient surtout pour les pentes de toit faibles.
  • L’ouverture coulissante : plus rare, il s’agit d’un système permettant de faire coulisser le bas de la fenêtre vers le haut. Impossible d’ouvrir entièrement la fenêtre.
  • L’ouverture latérale : comme pour une fenêtre classique à l’anglaise, il faut pousser le battant vers l’extérieur. Ne convient pas aux faibles pentes.

Quel matériau choisir pour votre fenêtre de toit ?

Fenêtre de toitLà aussi vous avez le choix entre 4 propositions possibles :

  • Le PVC : la solution la plus économique, mais la moins esthétique. Néanmoins, le PVC se veut solide et résistant. De plus, il ne nécessite pas un entretien approfondi.
  • L’aluminium : esthétique, il s’adapte à tous les styles de déco. L’alu est également très résistant et solide pour un entretien quasi inexistant. Il est plus cher que le PVC, mais moins cher que le bois.
  • Le bois : solution la plus onéreuse. Le bois est esthétique, naturel et peut être repeint selon votre envie. Par contre, il a besoin d’être entretenu pour résister aux éléments extérieurs et aux insectes.
  • Le bois et l’alu : les deux matériaux associés sont ce qui se fait de mieux au niveau de l’esthétique et de la solidité. Par contre, prévoyez un budget supérieur.

Bon à savoir : l’étanchéité un élément essentiel pour une fenêtre de toit

Plus encore que les autres types de fenêtres, le velux se doit d’être totalement étanche. Comme il est installé sur la pente du toit, il ne doit pas laisser l’eau s’infiltrer en cas de pluie.

De toute façon, nous vous conseillons de faire appel à un professionnel pour installer votre fenêtre de toit, car il s’agit d’un travail peu évident lorsqu’on est novice. Depuis le site vous pouvez effectuer une demande de devis gratuit qui vous permet d’expliquer votre projet pour être mis en relation avec des professionnels.