Ce qu'il faut savoir pour une maison dont les performances sont optimisées

Peu à peu l’écologie est en train de s’ancrer dans notre société et dans nos habitudes de consommation. S’il reste encore énormément d’efforts à faire, nous sommes de plus en plus encouragés à franchir le cap d’une consommation plus éco-responsable.

Bien souvent, cet encouragement prend la forme d’un avantage financier. Cela est surtout visible au niveau de l’immobilier, de sa rénovation à l’installation de systèmes de d’énergie plus économes. Ces différents travaux prennent souvent le nom de rénovation thermique lorsqu’ils ont lieu au sein d’une habitation déjà construite.

On y retrouve différentes installations, dont les pompes à chaleurs qui se démocratisent de plus en plus dans les loyers.

Pouvoir effectuer cette transition vers un logement plus économe en énergie, exige un budget assez conséquent. Heureusement, il existe différentes aides financières que nous allons détailler dans cet article.

Le crédit d’impôt sur la transition énergétique

Aide rénovation thermique

Sûrement l’une des aides financières parmi les plus intéressantes. Il garantit une réduction de votre impôt sur le revenu à hauteur de 30 % du montant des travaux de transition énergétiques et pour un plafond 8 000 euros pour une personne seule et de 16 000 euros pour un couple. À cela s’ajoutent 400 euros pour chaque personne à charge et 200 euros pour celles qui sont en garde alternée.

Pour bénéficier de cette réduction d’impôt, il est nécessaire de remplir certaines conditions :

  • Les travaux doivent avoir lieu au sein de votre résidence principale
  • Celle-ci doit être construite depuis au moins deux ans
  • Vous devez faire appel à un professionnel RGE (reconnu garant de l’environnement) pour la réalisation des travaux
  • Que la nature des travaux soit prise en compte par ce crédit d’impôt et qu’ils respectent une certaine valeur de performance énergétique

L’éco-prêt à taux zéro

Également appelé éco-PTZ, ce prêt est fixé à 30 000 euros maximum à taux zéro, c’est-à-dire sans coût supplémentaire autre que le montant emprunté. Il faut que le logement ait été construit avant 1990. Il concerne les travaux suivants :

  • Isolation de la toiture
  • Isolation des murs extérieurs
  • Isolation des ouvertures donnant vers l’extérieur
  • Installation ou remplacement du système de production d’eau chaude sanitaire en faisant le choix d’un système utilisant une source d’énergie renouvelable
  • Installation ou remplacement du système de chauffage en faisant le choix d’une solution utilisant une source d’énergie renouvelable ou plus économe
  • Travaux permettant au logement d’obtenir une meilleure performance énergétique
  • Travaux d’assainissement non collectif n’utilisant pas d’énergie

Les travaux ne doivent pas durer plus de 3 ans et ils doivent être réalisés par un professionnel RGE.

Le programme Habiter mieux de l’ANAH

L’agence nationale de l’habitat (ANAH) y va aussi de son aide. Disponible pour un logement de plus de 15 ans et pour des travaux d’amélioration des performances énergétiques d’au moins 25 %. De plus, elle est disponible uniquement pour les foyers aux revenus modestes.

Cette aide s’élève à 35 ou 50 % du montant total des travaux avec une prime supplémentaire pouvant atteindre les 2 000 euros.

Les autres aides financières

D’autres organismes peuvent vous donner accès à une aide financière pour vos travaux de rénovation thermique : la CAF, les collectivités territoriales, les conseils généraux ou régionaux, les caisses de retraite, etc.

Bon à savoir : la TVA à taux réduit de 5,5 %

Vous pouvez également réduire le coût de vos travaux en profitant d’un taux de TVA réduit à 5,5 %. En effet, cette mesure est très ancienne et s’applique pour tous les travaux d’amélioration énergétique donnant droit à un crédit d’impôt et à ceux qui sont liés.

Sur le montant total des travaux, ce taux de TVA de 5,5 % offre une réelle économie.

Notre conseil : comparez les différents professionnels

Vous allez également réaliser des économies en veillant à comparer les différents professionnels pour choisir celui qui propose le meilleur rapport qualité-prix. Nous mettons à votre disposition une demande de devis gratuit pour trouver rapidement une entreprise ou un artisan qui vous convient.

N’oubliez pas que vous devez opter pour professionnel RGE si vous désirez bénéficier de certaines aides dont le crédit d’impôt sur la transition énergétique ou la TVA à taux réduit de 5,5%.