Ce qu’il faut connaître concernant l’entretien d’une Pompe à Chaleur

Entretien pompe à chaleur

Faire le choix de la pompe à chaleur (PAC) c’est faire le choix d’un système de chauffage à la fois plus écologique et plus économique. À l’achat, une PAC exige un budget pouvant aller de 5 000 euros à plus de 15 000 euros selon le modèle.

Cependant, la pompe à chaleur a l’avantage de consommer très peu d’électricité par rapport à ce qu’elle produit en chaleur, on parle de coefficient de performance (COP). Pour les modèles les plus performants, ce COP peut dépasser les 3,7, c’est-à-dire que la pompe à chaleur produit plus de 3,7 fois plus de chaleur qu’elle ne consomme d’électricité. Cela en fait une solution rentable après plusieurs années d’utilisation.

Une fois la PAC installée, en plus du prix de consommation, il faut également ajouter celui de l’entretien. Celui-ci peut être obligatoire selon le modèle de pompe à chaleur et selon sa puissance.

Le contrôle obligatoire pour les PAC d’une puissance supérieure à 12 kW

Depuis 2010, il est obligatoire de faire inspecter périodiquement votre pompe à chaleur si celle-ci à une puissance frigorifique supérieure à 12 kW.

Pour du matériel déjà existant, la première inspection doit être effectuée dans les 2 ans pour les PAC d’une puissance frigorifique supérieure à 100 kW. Pour celles qui ont une puissance supérieure à 12 kW, la première inspection doit intervenir dans les 3 ans.

Pour les nouveaux équipements, la première inspection doit être réalisée dans l’année civile suivant l’installation.

Ensuite, les inspections suivantes devront être faites une fois tous les 5 ans.

L’entretien nécessitant l’intervention d’un professionnel

Suite au contrôle obligatoire, un rapport sera délivré 1 mois maximum après l’inspection. Il peut indiquer la nécessité d’une réparation ou d’un entretien de l’installation. Auquel cas vous devrez faire venir un professionnel pour réaliser cet entretien.

Selon l’intervention, un tel entretien peut aller de 100 à plus de 400 euros.

Faut-il opter pour un contrat annuel d’entretien ?

Si vous avez une pompe à chaleur avec une puissance frigorifique supérieure à 12 kW nous vous conseillons de choisir la solution du contrat annuel d’entretien.

Il implique une visite annuelle au cours de laquelle le professionnel va vérifier le compresseur, l’étanchéité du circuit frigorifique, et différents aspects concernant l’état de votre installation. Renseignez-vous sur les différents dépannages pris en compte dans le contrat d’entretien avant de faire votre choix.

En général, ce type de contrat coûte entre 150 et 300 euros par an. Il est souvent conseillé de le signer auprès du professionnel qui a installé votre pompe à chaleur, mais cela n’est pas une obligation. N’hésitez pas à utiliser notre demande de devis gratuit pour trouver le meilleur professionnel.

Au final, ce contrat annuel peut se révéler plus économique pour les PAC d’une puissance frigorifique supérieure à 12 kW que de devoir effectuer un ou plusieurs entretiens sans contrat au cours de l’année.

Bon à savoir : l’entretien que vous pouvez effectuer vous-même

Sachez que vous pouvez réaliser vous-même certaines vérifications sur votre pompe à chaleur. La première chose à retenir c’est que vous ne devez en aucun cas vous occuper vous-même du fluide caloporteur. Cet entretien doit obligatoirement être réalisé par un professionnel.

Par contre, vous pouvez vérifier la pression hydraulique, vérifier l’étanchéité avec un détecteur électronique ou une mousse, nettoyer et dépoussiérer la borne extérieure et les éventuels diffuseurs d’air.