Traitement de charpentes : tout pour une structure en pleine forme

La charpente est le squelette de la toiture. Elle est conçue pour supporter le poids du toit et pour isoler ce dernier du reste de la maison. Les charpentes sont principalement conçues en bois, un matériau qui se dégrade dans le temps. D’où l’importance d’entretenir la charpente pour qu’elle reste résiste et pour qu’elle soit capable d’affronter les différentes agressions qu’elle peut subir.

Entretenir une charpente

Il existe différentes solutions pour entretenir une charpente. Le traitement choisi dépend notamment des éléments susceptibles d’endommager la structure. Découvrons quels sont ces éléments, et les différentes solutions permettant de protéger votre charpente. Cet article vous informe également sur le coût d’un tel entretien et les conseils qu’il est utile de connaître.

Les éléments présentant un danger pour votre charpente

Bien que solide, la charpente n’en reste pas moins fragile. Elle peut notamment être une victime privilégiée :

  • Des insectes xylophages et autres nuisibles : ce sont tous les insectes qui se nourrissent de bois : capricornes, vrillettes, lyctus, hespérophanes, etc. Bien souvent, ce sont les larves de ces insectes qui se nourrissent de bois, créant des galeries à l’intérieur des structures de la charpente. Le risque étant bien évidemment un affaissement de certaines pièces, voire de la charpente entière.
  • Du soleil : comme sur notre peau, le soleil crée des marques sur le bois. Il l’assèche et peut le déformer.
  • De la pluie : elle humidifie le bois, le rendant plus fragile et le déformant. L’humidité favorise également l’apparition d’autres parasites : insectes, champignons… Le bois de la charpente devient également plus friable.
  • Des variations de température : que ce soit le froid ou une trop forte chaleur, les variations de température vont entraîner une déformation du bois liée à sa dilatation et à sa rétraction. La charpente en ressort fragilisée et marquée.
  • Du vent : cela concerne surtout les charpentes anciennes qui peuvent être fragilisées à cause de fortes rafales de vent.
  • Des champignons : comme les insectes, certains champignons peuvent investir le bois humide. Outre le désagrément esthétique, les champignons fragilisent le bois qui devient plus mou et qui s’effrite et se brise.

Les différents traitements pour une charpente en pleine forme

Aujourd’hui, lors de la construction d’une nouvelle habitation, le bois utilisé pour la charpente et pour les diverses structures du bâtiment est obligatoirement traité. On parle alors de traitement préventif. Le plus souvent, ce sont des traitements qui ont une durée de vie de 10 ans, c’est-à-dire qu’après cette période, il faut les renouveler.

Bien sûr, le traitement n’est pas forcément le même entre celui utilisé pour protéger la charpente contre les insectes, ou celui qui est mis en place contre le soleil. Plus précisément, pour chaque élément il existe un traitement associé. Néanmoins, des produits permettent de regrouper différents traitements en un.

Si votre charpente est la cible d’un des éléments évoqués plus haut, on parle alors de traitement curatif.

Généralement, le traitement de la charpente se fait par injection ou par pulvérisation. La première solution étant plus efficace, mais plus onéreuse.

La rénovation de votre charpente

L’entretien de la charpente peut également passer par sa rénovation. Auquel cas, des travaux sont mis en place pour réparer et renforcer la charpente. Cela concerne des charpentes déjà abîmées ou nécessitant une transformation (agrandissement…).

Cette rénovation doit prendre en compte le poids du toit que doit supporter la charpente, mais également le poids de la charpente et du toit sur les murs de la maison. L’intervention d’un professionnel est donc quasiment obligatoire, sauf si les travaux sont vraiment minimes.

À noter qu’il faut également prendre en compte l’isolation du toit, c’est-à-dire sa capacité à protéger l’intérieur de la maison des variations de température, de la pluie, du bruit extérieur et des pertes d’énergie. La charpente n’est pas innocente sur l’efficacité de cette isolation.

Combien ça coûte d’entretenir la charpente ?

Prix traitement d'une charpente en bois

Le prix dépend bien évidemment du traitement en question et de la surface à entretenir. La première étape consiste souvent à évaluer l’entretien nécessaire. Cette évaluation s’obtient auprès d’une entreprise spécialisée et elle a un coût. Il s’agit véritablement d’un cas par cas selon la surface, les matériaux ou encore la durée du chantier (parmi d’autres éléments).

Ensuite vient l’heure de l’entretien. Pour un traitement chimique contre les insectes, les champignons et les différents éléments extérieurs, comptez sur un coût allant de 200 euros à plus de 1 000 euros selon le traitement et la surface.

Concernant la rénovation, tout dépend de la quantité des travaux à réaliser. La meilleure solution est de demander un diagnostic gratuit de vos charpentes, vous connaitrez ainsi le coût réel d’un traitement 100% personnalisé.

Notre conseil

Prenez le temps de comparer les différents professionnels intervenant dans le coin. Nous vous proposons une demande de devis gratuit pour que vous puissiez comparer chacun des professionnels et restreindre votre sélection.

Bon à savoir : Le prix n’indique pas tout, loin de là —> Restez en éveil concernant la qualité des produits utilisés (=pérennité), les garanties offertes par les prestataires et les techniques utilisées.

Ensuite, vous devrez prendre le temps de bien comparer les avantages et les inconvénients de chaque acteur présent sur cette liste restreinte. N’hésitez pas à les contacter par téléphone ou à aller les voir pour de plus amples informations.